Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2013

AYRUVEDA

Le régime ayurvédique est établi selon le dosha majoritaire de chacun (VataPitta ou Kapha) et tient compte des rythmes naturels (les 6 saisons indiennes, les différentes heures du jour), eux mêmes sous influence des doshas. Les aliments sont classifiés selon leurs caractéristiques (amer, acide, piquant, sucré, salé et astringent) et leur impact positif ou négatif sur le dosha afin d’être combinés au mieux et assurer ainsi le bien-être de chacun. Ainsi le dosha Vata est plus enclin aux goûts salés, acides et sucrés, Pitta préfère les goûts sucrés, amers, astringents et Kapha les goûts piquant, amer et astringent.

L'āyurveda ou ayurvéda ou encore médecine ayurvédique (en écriture devanāgarī : आयुर्वॆद, la « connaissance de la vie », āyurveda est une association des mots : āyur signifiant « vie » et veda qui signifie « connaissance ») est une médecine traditionnelle originaire de l’Inde, également pratiquée dans d'autres parties du monde. L'ayurveda puise ses sources dans le Véda, ensemble de textes sacrés de l'Inde antique. En l'occurrence, il s'agit d'une approche dite holistique de la culture védique, dont l'hindouisme s'est librement inspiré. L'āyurveda demeure une forme de médecine traditionnelle encore vivace en Asie du Sud.

La littérature la plus ancienne sur l'āyurveda est apparue en Inde au cours de la période védique. Les deux traités les plus anciens et les plus connus sont la Caraka-Saṃhitā et la Sushruta-Saṃhitā qui datent du début de l'ère chrétienne. Avec le Aṣṭāṅga-Hṛdaya, "Coeur de la médecine" et le Aṣṭāṅga-Saṃgraha, "Compendium de la médecine" de Vāgbhaṭa, l'ensemble forme la bṛhattrayī, « les trois majeur » de l'āyurveda4. Trois autres traités plus récents le Mādhava-Nidāna (début du VIII° s.), la Śārṅgadhara-Saṃhitā (fin du XIII° s.) et le Bhāva-Prakāśa (XVI° s.) forment "les trois mineurs"4.

- Sushruta écrit:

Une statue de Charaka, auteur de la Charaka Samhita

« La principale voie de transmission du savoir au cours de cette période a été la tradition orale. La langue utilisée était lesanskrit - le sanskrit védique de cette période (2000-500 avant J.-C.). La plus authentique compilation de ses enseignements et de ses travaux est actuellement disponible dans un traité appelé Sushruta Samhita. Il contient 184 chapitres et la description de 1120 maladies, 700 plantes médicinales, 64 préparations de substances minérales et 57 préparations à base de substances animales. »

Les Doshas

āyurveda croit en l’équilibre de trois "humeurs" ou dosha:

  • Vata (vent/esprit/air),
  • Pitta (feu/bile),
  • Kapha (terre/eau/mucus).

Ces éléments sont présents à des degrés différents chez chaque individu. Cette doctrine des trois dosha, est primordiale. Le(s) dosha(s) dominant chez l'individu détermine(nt) ses tendances, ses faiblesses et conseille un style de vie, notamment un régime qui lui est bénéfique, en l'harmonisant avec l'univers. Dans l'āyurveda, le corps humain présente 20 guṇa (en devanāgarī : गुन : qualités). La chirurgie et les instruments chirurgicaux sont utilisés. La construction d'un métabolisme sain, le bon déroulement de la digestion et de l’excrétion apportent la vitalité. L’āyurveda met également l’accent sur l'exercice, le yoga, la méditation et les massages.

17/01/2012

THE et GASTRONOMIE

 

NOUS AVONS TERMINE POUR CE THEME PASSONS LA SEMAINE PROCHAINE A UNE AUTRE RUBRIQUE

PU ERH

Géographie

Le pu erh est originaire de la province du Yunnan, en Chine. La qualité la plus courante et la moins chère est le pu erh en vrac, c'est à dire non compressé, qui est généralement cuit et que l'on peut consommer dès son année de production. On trouve de beaux grades issus d'une cueillette fine.

Période de récolte

Cette qualité est indifféremment récoltée du printemps à l'automne.

Dégustation

Sa liqueur rouge brique opaque et développe une légère acidité, mais aucune amertume ni astringence. Ce type de pu erh par rapport au pu erh maturés, sera beaucoup plus simple, rectiligne, toujours avec cette impression de velouté qui caresse le palais, mais moins complexe et riche en arômes avec un bouquet sous-bois légèrement marin.

Préparation et service

Température 90°C dosage une cuillère à thé rase pour 10cl

infusion 5mn

Service dans une théière en porcelaine, en métal ou en terre de Yixing (la terre étant la mieux)

Accords thé et mets

Sa puissance aromatique combinée à son velouté moelleux sera en  harmonie avec des viandes rouges en sauce ou grillées, ainsi que du gibier et côté sucré, des desserts caramélisées sucrés salés à base de fruits secs ou de chocolat

Accords fromage

Tête de moine, camenbert peut fait



19/05/2010

LE THE

 

Le thé, encore faut-il revenir aux fondamentaux. L'objectif est d'obtenir le meilleur thé (on dit liqueur) possible, c'est-à dire de laisser pleinement les feuilles s'exprimer, si l'on peut dire. Mais aussi de ne pas se compliquer la vie inutilement. Il faut donc faire des choix, parce que vous le savez, il est impossible d'avoir le beurre, l'argent du beurre et le reste. .

Les sachets du commerce ce qui est bien

pratique et quelque fois moins chère je dis bien quelque fois!!!

Ce qui est moins bien

Les thés en sachet tutoient rarement des sommets gustatifs. Même les marques prestigieuses proposent du thé en sachet (Dammann, mariage frères...) et les autres dans les sachets est ce qu'il y a des feuilles??? Comme on ne distingue pas bien ce qu'il y a dedans, il est tentant d'y glisser du thé de moindre qualité que dans une boîte de vrac.

Solution déchirez un sachet de votre marque favorite. (vous utiliserez le thé dans une passoire, ce n'est pas perdu!) et observez il y a souvent de la poussière en fait en faisant sécher le thé sur des claies de la poussière tombe et ils les récupèrent pour les mettre dans les sachets du commerce. Y a t-il comme des petits morceaux de brindilles? certainement, ce thé là n'est pas terrible.Par ailleurs, mettez le sachet vide dans de l'eau et observez. L'eau vire au jaune? Cela signifie que le sachet est artificiellement coloré afin de renforcer cet aspect jaune/noir du thé infusé, laissant imaginer une boisson fortement colorée (associée dans l'esprit des consommateurs à "+fort "et "+ protecteur" car + riche en polyphénols) Bof!!

Ca manque de goût. Alors là il faut distinguer la qualité et la quantité. Si le thé est fade, ce n'est pas la faute du sachet qui l'entoure. Et s'il est en quantité insuffisante, ça peut pas marcher non plus.

 il faut compter 2 grs à 2,50grs de thé par tasse. 

La boule à  thé on arrive à doser correctement le thé par contre éviter les petites boules les feuilles ne se développeront pas. Par contre une boule de 6,5 diam est très bien pour déguster un bon thé.

Théière à passoire intégré en fonte

Elles sont faites pour et ça se voit. Leur mission : garder le thé bien au chaud. Par  contre ne jamais faire un thé noir puis un thé vert car malheureusement la théière en fonte garde les saveurs du thé noir l'idéale est d'avoir une théière pour chaque thé ou alors passé à la thé en porcelaine. Il y a aussi les passoires à tasse de plus on distingue tout de suite la qualité du thé dans la tasse....

Les machines à thé ou café

Ce qui est bien alors là vraiment, on ne voit pas

Elles sont chères, bruyantes, électriques (bonjour les jours de panne) Quant au résultat, peut-on encore appeler un thé ce liquide jaunâtre qui tombe dans un gobelet en semblant s'excuser de ne pas pouvoir faire mieux? Les capsules tout sauf écologiques, l'eau du bac végète souvent depuis le matin, voire pire.Puis se taper le nettoyage ou le détartrage de la machine.

Mon avis : très chère les recharges les dosettes sont hors de prix et de plus généralement les dosettes renferme 1,75g de thé au lieu de 2 ou 2,5grs et généralement dans les dosettes ils ajoutent 5% d'arômes pour le goût de vos dosettes!!


 

26/07/2009

LES VERTUS DU THE VERT

DEPUIS DES SIECLES LES CHINOIS ONT DEVELOPPE UN MEDICAMENT PREVENTIF QUI AU LIEU DE SOIGNER EMPECHE LA CONTRACTION DE MALADIES.POUR LES CHINOIS LA SANTE DU CORPS DEPEND DE LA SEVE DES PLANTES.

Quatre mille ans avant la naissance du Christ, le père de la médecine chinoise, Shen Nongshi soutenant ce que Paracelse aurait affirmé quatre millénaires plus tard :"La santé du corps dépend de la sève des plantes".

Nongshi avait l'habitude de vagabonder à la recherche de plantes thérapeutiques. Le Shen non ben cao, le premier livre de médecine chinoise, témoigne de la richesse de cette cueillette réalisée au fil des ans. Nous sommes aujourd'hui en mesure, grâce aux découvertes scientifiques, de mieux connaitre les propiétés de certaines herbes, comme les feuilles de thé vert, utilisées depuis des siècles en Orient pur leurs effets bénéfiques sur l'organisme. Ainsi, on comprend mieux pourquoi cette boisson aimée en Chine a trouvé de nombreux adeptes également en Occident. Pendant des siècles le thé vert  était le seul type de thé bu en Europe. C'est seulement au début du XXe siècle que le thé noir a été introduit. Dans les pays orientaux, le thé vert est encore la boisson préférée. Il exerce, selon de récentes recherches, des effets bénéfiques sur notre organisme, comme par exemple la prévention de diverses maladies. La différence entre les deux types de thés réside dans la fabrication, car on les obtient tous les deux de la même plante. Pour produire du thé noir, on fait fermenter les feuilles, c'est-à-dire qu'on les soumet à oxydation, on les laisse exposer et flétrir au soleil. Ensuite, on les fait chauffer lorsqu'on veut bloquer la fermentation. En revanche, pour le thé vert, ce processus est tout de suite interrompu après la cueillette grâce a feu ou à la vapeur. La première méthode est utilisée en Chine, la seconde au Japon. En fermentant, le thé prend une couleur foncée et ce goût carctéristique que de nombreuses personnes associent à la boisson, au point de les rendre incapables d'apprécier l'arôme du thé vert plus précieux La fermentation porte à la destruction de substances importantes comme les vitamines, les tanins, les minéraux et les oligoélements, qui en revanche sont intacts dans le thé vert.

Ce dernier contient beaucoup plus de fluor que le thé noir et ses bienfaits sur l'émail de dents et sur la prévention des caries sont beaucoup plus élevés. De plus, le thé vert contient  moins de caféine que le thé noir qui lèse donc plus la paroi gastrique. Parmi les composants principaux du thé vert, on trouve  les tanins, en particulier le groupe des catéchines, qui représentent 50% des substances préentes. Parmi celles-ci la plus importante est l'épigallocatéchine. D'après certaines recherches, elle serait en mesure de prévenir les maladies cardiovasculaires et certains types de cancer. Les saponines sont une autre substance précieuse. Certaines études ont mis en relation la prise d'aliments contenant des saponines avec des niveaux bas de cholestérol, la réduction des tumeurs de la partie gastro-intestinale et le renforcement du système immunitaire.

Fin

20:23 Écrit par NATY dans LES VERTUS DU THE VERT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook