Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2012

NOUVEAU CHEZ NATY "LIVRES NOMADES"

Les livres nomadeslivres, lecture, magazine, salon de thé, bande dessinée

Des livres chez Naty sont mis à votre disposition. 

Ils sont pour vous ! Décrouvrez-les !

A lire sur place ou à emporter, lisez les en toute liberté.

Vous pourrez les redéposer à votre convenance dans n'importe quel point Livres nomades

Si vous le souhaitez, vous pouvez également mettre en LIVRES NOMADES VOS PROPRES LIVRES DONT VOUS SOUHAITEZ VOUS DEFAIRE HISTOIRE DE LEUR OFFRIR UNE SECONDE VIE PLEINE DE VOYAGES.

livres, lecture, magazine, salon de thé, bande dessinée

Des livres pour tout le monde, enfants ou adultes, à librement accès à ces livres.livres, lecture, magazine, salon de thé, bande dessinée

Ce service proposé par la Ville du Havren, en accord avec des partenaires privés et publics, est entièrement gratuit et ne nécessite aucune inscription particulière !

Où trouver les livres nomades ?

livres, lecture, magazine, salon de thé, bande dessinée

livres, lecture, magazine, salon de thé, bande dessinée

Dans certains bars du Havre, centre commerciaux, centre hospitaliers, hôtels, instituts de soins, mairies, maisons de quartier, maison municipale, opticien, patinoire, pharmacie, piscines, salon de coiffure.....

Naty vous donnera la liste des points nomades....

100_6777.JPG

 

A bientôt Chez Naty !!!!

11/03/2010

MES PASSIONS - MES MOTOS

Voir aussi l'album de photo sur le côté du blog....

 

028.jpg

 

LA MOTO EST POUR MOI UNE VERITABLE PASSION COMME LE THE......Plus jeune, je regardais les motos passées et je me disais :

'UN JOUR ELLE SERA MIENNE"

POUR LE THE, j'ai mis un peu plus de temps avant de concrétiser mon projet d'ouverture de salon de thé avec épicerie fine ......En revanche, je bois du thé depuis ma plus tendre enfance. Ma mère achetait du thé noir en vrac et j'ai toujours cette image en tête; après avoir dégusté son thé elle prenait les feuilles et les frottait sur son visage. Aujourd'hui elle a 87 ans et...'une peau de bébé'.

 

Mes parents étaient contre la moto :  "une fille sur une moto" ....oh!!!!la...la....

D'ailleurs mon père ne m'a pas connu chevauchant mon "cheval d'acier". Quant à ma mère, elle s'y est habituée depuis...

 

Même si ma passion de la moto sommeillait dans un premier temps, j'ai toujours été attirée par la moto. Mon frère avait une moto et j'étais toujours grimper dessus. Arrivée à l'âge adulte, ma passion aurait pu devenir réalité, mais c'était sans compter la vie en couple et la naissance de mon fils, Nicolas...

 

Photo père27.jpg

 

 

Photo mère 26.jpg

C'est seulement quelques petites années plus tard, qu'en plein divorce, j'ai passé et obtenu mon permis moto "gros cube" ... Une grosse bouffée de bonheur dans une période bien grise de ma vie...

Aussitôt munie de mon précieux sésame, je me suis précipitée chez Cottard motos et j'en suis ressortie une heure plus tard au guidon d'une 500 GSE carénée série limitée. Je vous laisse imaginer dans quel état j'étais... mélange entre joie et anxiété, rêve ou réalité

 

 

 

Mais voilà, faire de la moto seule, c'est bien. Mais partager le plaisir de la moto avec d'autres passionné(es), c'est mieux. C'est à la suite d'une annonce passée dans Moto Journal, qu'un certain Fabrice me téléphona et vint me chercher pour rencontrer un groupe de motards havrais. Ce fut ma première rencontre pour moi et mon fils avec le monde de la moto.

Photo reunion pour les balades 17.gif

 


C'est devant un grand plat de spaghetti que j'ai fait la connaissance de ces motards aux  surnoms évocateurs et dignes du Jo Bar Team : Fabrice était devenu "Tintin" avec son 750 Zephir. Il y avait aussi "Ti Schwantz" avec son GSX R Formula Réplica et encore "Riton" , "Rico", "Dom" (pour ne pas les confondre) et bien d'autres, tous devenus au fils du temps des amis (es).

Dès lors, chaque vendredi était devenu le jour de la moto, au cours duquel nous décidions ensemble des balades, des événements auquels nous souhaitions participer.

C'est ainsi que nous avons sillonné de long en large la Normandie, trainé nos guêtres aux puces motos et dans les concentres, assisté à maintes reprises et par tous les temps aux 24 heures du Mans moto, au grand prix de France ou encore à l'enduro du Touquet.

04.jpg

Ah !!!! l'Enduro du Touquet, justement parlons en !

J'allais pratiquement tous les ans à l'enduro du Touquet premier grand événement moto de l'année...En février, ah...gla...gla...

 

 

Photo touquet 4.gif

J'accompagnais deux copains Dom et Eric dit "bidon d'huile", accessoire dont il ne se séparait jamais dès lors qu'il parcourait un long trajet.

Dom et Eric aimait faire le singe sur leurs motos de cross, et ont participé plusieurs fois à l'Enduro du Touquet dans la catégorie "poireaux", Dom avec une Honda 250 CR et Eric avec une Husqvarna 510.

Entre les assurances, la licence, les pièces, le carburant et l'engagement,on arrive à un budget qui devenait assez conséquent pour des amateurs et qui pouvait remettre en cause une future participation. C'est ainsi que je leur ai proposé d'établir  un dossier de sponsoring... Nous avons pu récupérer suffisamment pour un nouvel engagement...et pour une fois de pouvoir dormir au chaud dans un petit hôtel.

 

Photo touquet.gif

Bien sûr, ça n'avait rien à voir avec les pros...pas de camion atelier, ni de motos de rechange... Mais une assistance de charme, moi même et une amie, aussi enthousiastes qu'inexpérimentées, distribuant jus d'orange et barres chocolatées (et ça repars), nettoyant les lunettes ou faisant un appoint en carburant...Et enfin, le soir, le champagne coulait à flot pour fêter un super week end. Qu'importe la position à l'arrivée, l'essentiel était d'être là et de terminer, c'était du plaisir à l'état pur.

Et puis il y aussi les anecdotes, en voici une :

J'étais, à cette époque, secrétaire de direction dans un bureau d'étude. J'allais pour la première fois à mon travail en moto. Mon patron (ci-dessus  mon patron du bureau d'étude le sponsoring) me voyant arriver toute de cuir vêtue, me lança : "Vous allez vous changer j'espère!!!". Quelques instants plus tard, je ressortait des toilettes dans un tailleur "BCBG", à sa grande stupeur. Aujourd'hui, je suis en contact avec ses deux fils...qui sont des motards.

Quand on est passionné(e) de moto, on aime à changer de monture....

La  1ère était une Suzuki 500 GSE carénée (violette et rose)... Une moto fiable et facile pour commencer mais pas très puissante.

 

Photo 24h mans 5.gif

(Voir l'album photo moto sur le côté du blog)

Deux ans après, une Suzuki 750 GSXF (noir avec bandes fluo) devenait ma nouvelle monture.Je l'ai gardé 3 ans.

Et puis... encore une Suzuki mais cette fois ci un 650 DR Supermotard préparation Cottard. Mais après quelques mois, je déchantait. Super pour les petites balades... galère pour les long trajets.

Je l'ai rapidement remplacé par une Honda 600 CBR...  une infidélité... 2 ans seulement, elle fut suivi par...

Une Suzuki 900 RF rouge. Probablement ma meilleure moto; superbe ligne, bon moteur...mais voilà une histoire d'amour qui tourne mal; désespoir et chômage... Je suis obligée de la vendre. J'ai toujours gardé dans mon  placard mon casque et mon blouson...

 

IMG_moto rf (3).JPG

Enfin, environ 5 ans plus tard,  j'achetais une Suzuki 600 RF rouge en excellent état malgré son âge. En fin de compte, je retrouvais ma 900 RF la puissance en moins... Avec l'âge, la puissance n'est plus le 1er critère...quoique... Mon fils, en la voyant pour la 1ere fois, me fit cette réflexion : "Tu as acheté cette moto ? Mais ce n'est plus de ton âge!", dure réalité...

Aujourd'hui, je l'ai toujours, elle est bien au chaud dans mon garage, "bichonnée"  par mon mari  passionné aussi de voiture ......

Même si le salon de thé et la boutique me prennent beaucoup de temps, elle est toujours prête à bondir et à avaler les kilomètres...

 

La moto, c'est aussi les "accidents" plus ou moins graves. J'ai eu mon quota sans pour autant que ça n'émousse ma passion.

Le premier, il faut toujours un premier . Un soir, en rentrant du "boulot", sous une pluie normande, encore jeune motarde, je suis une voiture. Le conducteur freine, moi aussi... La moto glisse... Je suis allongée sur le macadam. L'automobiliste qui me suivait vint à mon secours et m'aida à me relever. En fin de compte, rien de grave pour nous, quelques contusions pour l'une, quelques éraflures pour l'autre, nous sommes quitte pour une belle peur

C'est en allant mettre mon 650 DR Supermotard en dépôt vente chez Cottard qu'à quelque centaines de mètre de la concession, je percutais une voiture ayant brûlée un stop, et la conductrice de me dire : "Je vous avais pas vu! mais à quelle vitesse il roulait ?" Impossible de me relever, mes jambes sont en sang...alors la police, puis les pompiers...et me voilà au CHU de Rouen. Après examen, rien de cassé mais mes genoux sont très abimés. Quant à la moto, ses blessures étaient encore plus graves, impossible de la vendre en l'état ... C'est après des soins intensifs qu'elle pu retourner sur la route plus rapidement que moi. L'état de mes genoux m'obligea durant les 12 mois suivant, en accord avec mon patron, à travailler chez moi...

Pour la petite histoire, les amis, qui devaient me ramener après avoir mis la moto en dépôt vente, arrivent sur le lieu de l'accident et reconnaissent la moto (très forts vu son état), mais point de Naty! Forcément inquiets. à force de question, ils apprénnent mon état et l'endroit où je me trouve. Quelques instants plus tard, ils arrivaient aux urgences avec un gros oeuf "Kinder" pour me remonter le moral. J'étais bien contente de les voir, je pouvais sortir et être "rapatriée" à la maison !"

Je me suis (re)mariée, mon mariage n'avait pas de cortège de moto à sauf la mienne car beaucoup de motards on laissé leur monture et son passer à autre chose  (4x4, bateau, quad...etc).Mon mari à une TDR 125 Yamaha. Ce jour là mon fils  Nicolas conduisait ma moto en début de cortège 'la robe n'était pas en équation avec la moto ce jour là'... Aujourd'hui il a sa moto une KTM 610 SUPERMOTARD

mini_5198_photo1_annoncesktm.jpg TDR.jpg

J'aimerais juste faire 'un petit clin d'oeil' à Nat, Jo, Fanfan, Fabrice(s), Isa, Gilles, Stephane(s), Eric(s), Manu, Véro, Cédric, Xavier,  Chonchon, Carole, Hervé, Cyriaque, Delphine, Jean Denis, Tiphaine,Ludovic, Hugues, Olivia, Maryline, Thierry, Isabelle, Bérenice, Aldo, Jacky, Claudine(s), Aldo, Sandra (s), Rocky, Bruno, 'Le moineau de la Route' Christelle, "la noiraude", Yann, Raynold, Eric (s), Jean-Yves, Patrice, David, ....(si j'ai oublié quelques personnes je m'en excuse...). Je ne peux pas écrire toutes les anédoctes car j'écrirais un livre....

Un album spécial 'moto' à voir absolument.......

Contrairement aux idées reçues, les motard(es) apprécient bien d'autres choses que la "bière", comme le thé, les biscuits de Naty et bien d'autres plaisirs gustatifs...

APPEL DE PHARE DE LA MOTARDE EN SUZUKI 600RF

N'oubliez pas si vous êtes au Nord, au Sud, à l'Est il y a un site de vente de thé et autre sur http://aux-delices-de-naty.wizishop.com/

 

 

LE THE EN MOTO.jpgLE  transport du THE  EN MOTO en CHINE........Un acheteur vient souvent chercher ses feuilles de thé directement chez son  producteur....

16:50 Écrit par NATY dans BALADES | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/02/2010

LE MANOIR DE RETIVAL

LE MANOIR DE RETIVAL (voir aussi l'album "photos" sur le Manoir)

100_4404.JPG

Le manoir est riche d’une longue histoire. Les objets retrouvés sur le site du manoir, notamment des débris, des objets du quotidien, des ustensiles de cuisine et des pièces de monnaie, témoignent de la présence de peuples celtes puis romains. Du temps des romains, la rue St. Clair était une voie de commerce et de transport. 

Au début du Moyen Âge, Rétival servait de lieu de rassemblement des Templiers. La « croix des Templiers » datant du 12ème siècle après JC, un édifice classé monument historique, qui se trouve à l’entrée actuelle du manoir, atteste de cette présence. Pendant des siècles, le chef des citoyens de Caudebec a prêté serment devant la croix des Templiers.

l y a environ 300 ans, cet ancien bâtiment fut remplacé par un nouveau (qui constitue aujourd’hui la partie centrale du manoir). Quelques 150 ans plus tard, le manoir était élargi et flanqué de ses deux ailes. C’est de cette époque également que date la chapelle St.Clair.

La chapelle St. Clair (en cours de rénovation)

La chapelle St. Clair fut édifiée il y a 150 ans.
Elle invite à y pénétrer, que ce soit pour prier ou simplement pour y jouir de la sérénité des lieux. Vous pouvez même vous y marier et organiser une fête de mariage inoubliable au manoir.

Je vous présente David GOERNE dans sa cuisine

 

100_4414.JPG

Cuisine

Veuillez vous adresser à David en cuisine pour toutes vos réservations. David vous propose une cuisine raffinée et contemporaine, faisant appel aux produits locaux de notre région. 

Le nombre de places disponibles étant fortement limité, il est nécessaire de toujours réserver. Vos souhaits personnels sont les bienvenus.

Les repas sont servis autour de la grande table de réfectoire dans sa cuisine. 

"Nous prions nos hôtes de bien vouloir respecter les horaires afin que le dîner se déroule tranquillement et qu’aucun d’eux ne soit privé de l’un de nos délicieux plats. Le dîner commence à 19h00 par un apéritif. Les jours de beau temps, le menu est servi sur la terrasse". 

Certains jours, nous vous proposons notre classique « braserade ».

David aime travailler avec :

huitres - champignons - langoustines - foie gras -  agrumes - soles - figues - homard bleu - vanille sauvage -herbes de mon jardin - coquillages - riz de veau - queue de boeuf - café – agneau – chorizo -

fruits de mon jardin - St.Jacques - ventre de thon - petit pois- veau - verveine- truffes – cèpes - huile d´argan - épinard - brie de meaux -

truites de St. Wandrille - cresson - prune - crème cru - artichauts – safran – chocolat - pavot ….

 

A partir de ces ingrédients, il vous concoctera un menu surprise au gré des arrivages

et  de ses  envies !

pour une surprise réussie ,  réserver au 06.50.23.43.63

Menu surprise "G.a." 149 € avec les boissons surprises

Petit Menu  "G.a." 98 € avec les boissons

Vous pouvez réserver au 06.50.23.43.63 Le Manoir de Rétival ....

Pourquoi G.a. ? une petite énigme à voir avec David Goerne.....

LE DIMANCHE SOIR DE LA SAINT VALENTIN NOUS SOMMES ALLEES  NOUS RESTAURER AU MANOIR DE RETIVAL.....

Superbe manoir.....vue sur Seine......Je ne peux pas vous dévoiler le menu tout en détail ....les différentes saveurs....un vrai délice....

L'accueil très sympathique de Virginie....puis de David Goërne et nous expliqua son concept (faire tous les plats devant nous avec explication des plats un par un) et nous voilà partie  dans sa cuisine. Il nous a installé à une table d'époque, un couple était déjà installé (M et Mme Roldo Relais du ROY) Gîte au jardin 3 épis à Saint Nicolas de Bliquetuit).

Le Champagne avec des mises en bouche (huitre chaude mousseline gratinée sur un lit d'épinard) -Puis un autre couple très sympathique est arrivée .....commençons la dégustation..... Foie gras maison sous différentes recettes préparées par David (fois gras nature froid, mousse de foie gras, sorbet au foie gras, feuilleté de foie gras/betterave) -  queue de langoustine, caviar et mousse d'avocat - St Jacques flambées sous différentes forme - dégustation pour égayer vos papilles avec des saveurs exceptionnelles....puis Cabillaud (sur un lit de viande préparé).... et le G in Fizz à sa façon.....une douceur "glacière" pour continuer se divin repas....nous passons au Turbot.....oeuf surprise avec sa soupe de crémant aux truffes...... joue de boeuf avec sa salade et truffes.....dessert souflé fruit de la passion, soupe de fruit au kiwi et farandole de fruit.......ah!!!! j'oubliais la cave tout au long du repas des vins de grand crus et le digestif servi par son père "le spécialiste" il me semble avoir déguster une liqueur à la framboise et un cognac de 1956.......je vous rassure mon mari conduisait (il ne boit aucun alcool).....

Un livre d'or était à notre disposition ....pour laisser un petit mot......

Nous avons reçu un livre en cadeau de St Valentin Versions Originales des 50 recettes de tradition réactualisées par les Jeunes Restaurateurs d'Europe - France......

un exemple : Huîtres bordelaises au foie gras ou alors soupe de Leffe au maroilles ou encore poires pochées à l'eucalyptus, gelée au café et glace au miel.

Je n'ai plus qu'un mot un dire....  C'était divin..... A BIENTOT  .......

"et peut-être d'autres photos quand les tulipes seront en fleur"!!!

VOIR SON SITE : http://www.restaurant-ga.fr/ (faites les trois cliquez sur  mobile accueil photos,puis sur  flash=> David vous fait découvrir ses lieux  et HTML => toutes les pièces du manoir).....Bonne visite...

12:48 Écrit par NATY dans BALADES, Loisirs, vacances, Voyage | Lien permanent | Commentaires (5) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

13/08/2009

SEJOUR EN ALSACE à WISSEMBOURG

UN PETIT SEJOUR EN ALSACE  à Wissembourg EN DECEMBRE 2008

 

Nous sommes allées passer quelques jours à Noël à Wissembourg (Bas-Rhin) .

 

WISSEMBOURG
Au coeur de la nature et de l'histoire

Porte de France, Wissembourg est aussi une des portes du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord. Sa situation au pied des Vosges permet au touriste la découverte d'aspects variés du paysage alsacien.

Berge de la LauterJadis petit bourg d'artisans et de vignerons, Wissembourg a su rester une ville accueillante et riche de souvenirs, où il fait bon flâner. A partir de l'Abbatiale Sts Pierre et Paul qui domine les toits de la vieille cité, bien des quartiers incitent à la promenade et à la découverte d'un patrimoine architectural tout à fait remarquable comme l'Hôtel de Ville, le Temple St. Jean, la "Maison du Sel", le Musée Westercamp, la "Maison de l'Ami Fritz" ainsi que le "Dominicain" avec son Relais Culturel Régional.
Les nombreux parcs et espaces verts, les Remparts, apportent la touche de vert.

Découverte individuelle ou suivant l'itinéraire touristique disponible à l'Office de Tourisme ou découverte en groupe grâce aux visites guidées organisées toute l'année.

Dans son écrin de verdure, Wissembourg invite à la découverte d'un riche passé historique constamment remis en valeur, ainsi dans les dernières années : aménagement de sentiers pédestres balisés, entre autres les "Lignes de la Lauter", création d'une piste cyclable transfrontalière. Sorties à thème dans la vieille ville, évocation de l'époque médiévale ou renaissance. A pied, en bicyclette, en voiture ou en avion, de nombreux circuits permettent de découvrir les richesses de la région, villages, pittoresques, route du vin, châteaux forts et ouvrages de la Ligne Maginot, etc...

Ville vivante et terre de traditions, les rues pittoresques servent de cadre à de multiples animations durant la saison estivale. Citons entre autres les Festivités de Pentecôte au mois de mai et Festival International de Musique début septembre

 

HISTORIQUE DE LA VILLE de Wissembourg

WISSEMBOURG a été fondée voici 13 siècles par les moines bénédictins qui y bâtirent une abbaye. Cette abbaye se développa pour devenir au cours des siècles suivants la plus importante de la région.Son rayonnement exceptionnel la fit connaître auprès de tous les souverains.

Moine OtfriedEn 868, un moine franc de basse Alsace, OTFRIED, écolâtre à WISSEMBOURG, donne une version rimée des Evangiles (15.000 vers) en langue franco-tudesque. Ce poème intitulé "Le Christ" a été capital pour la formation de la langue allemande. Ce moine est représenté en bas-relief sur la façade de la Grange aux Dîmes.

Vitrail Christ de WissembourgVers 1070 est réalisé le vitrail "le Christ de Wissembourg", plus vieux vitrail figuratif intact du monde, découvert à Wissembourg en 1880, il est actuellement exposé au Musée de l'Oeuvre Notre Dame à Strasbourg. 
Le village se développe autour de l'abbaye et grâce à sa prospérité devient bourg et s'entoure d'enceintes. Les abbés construisent des châteaux aux quatres points cardinaux. 
La ville adhère à la Ligue des Villes Rhénanes en 1254 et fait partie de la Décapole en 1354, l'alliance des dix villes libres alsaciennes.

Les Wissembourgeois eurent souvent à pâtir des pillages et privations dus aux guerres et aux brigands. Le plus connu d'entre eux, Jean de Drott, comte Palatin, l'est sous le nom deHans Trapp, figure légendaire des Noëls alsaciens. 
La ville passe à la Réforme en 1522 lorsque le curé de la paroisse St. Jean appelle le prédicateur Martin Bucer à ses côtés.

Après le traité de Westphalie, qui plaça la ville sous la souveraineté française, WISSEMBOURG eut le privilège d'accueillir le Roi exilé de Pologne, Stanislas LESZCZYNSKI. Sa fille Marie y apprit la demande en mariage de Louis XV, mariage proclamé à l'église St.Jean en 1725.

Bataille du GeisbergLes Wissembourgeois souffrent beaucoup des guerres et représailles. Conflits entre l'abbaye et l'électeur palatin, guerres de religion des XVI° et XVII° siècles, la ville est ruinée par les pillages et les privations. Les troupes françaises, impériales, suédoises, autrichiennes, wurtembergeoises se succèdent.
La bataille du 4 août 1870, décisive pour le sort du Second Empire, fait rage au Geisberg où la division Abel Douay succombe sous le nombre des Allemands. Les combats de la libération de 1944-45 n'épargnent pas non plus Wissembourg qui est libéré une première fois en décembre 1944, les alliés reperdant le terrain jusqu'au 18 mars 1945.

La suppression des frontières, dernière manifestation en date de la construction de l’Europe, a redonné à Wissembourg un rôle régional important et propose un nouvel essor prometteur à la capitale de l’Outre-Forêt.

 

Le temps était très froid et sec. Sans neige!!!

Le séjour agréable avec les visites de différents marché de Noël avec un petit vin chaud dans la main pour se réchauffer un peu....

Quelques photos :

 

noel1.jpgnoel3.jpgnoel-12astride.jpgnoel-13astride.jpgnoel_2.jpg


 

 

 

 

 

 

Nous sommes allés dans un restaurant. Nous vous le recommandons car nous sommes très bien accueillis et la tenue et la qualité des menus sont irréprochables. Nous avons pris une choucroute avec un petit vin blanc que du bonheur!!!!!!

 

Le restaurant du Pfaffenschlick

Auberge forestière située en pleine forêt dans un cadre très agréable. 
Possibilité de promenade en forêt suivant des itinéraires balisés par le club vosgien.

Vous apprécierez dans une ambiance familiale une cuisine traditionnelle dans une grande salle confortable (70 places) avec cheminée ouverte et décor forestier. http://www.restaurant-du-pfaffenschlick.com

 

Quelques photos

101_0150.JPG

107_0721.JPG109_0944.JPG110_1081.JPG-hpa0003 (1).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une des légendes de Saint Nicolas :

La légende de Saint Nicolas veut que le saint ait ressuscité trois petits enfants qui étaient venus demander l’hospitalité à un boucher.
Celui-ci les accueillit et profita de leur sommeil pour les découper en morceaux et les mettre au saloir.
Sept ans plus tard, Saint Nicolas passant par là demande au boucher de lui servir ce petit salé vieux de sept ans.
Terrorisé le boucher pris la fuite et Saint Nicolas fit revenir les enfants à la vie.


Christkindel – Père Fouettard – Hans Trapp :


Ces trois personnages font également partie du mythe de Noël. On associe à l’image du Christkindel une jeune femme douce tout de blanc vêtu et représentant la féerie des nombreuses légendes alsaciennes. Elle est souvent accompagnée du père fouettard ou du Hans Trapp afin de faire peur aux enfants. Ces personnages légendaires que l’on voit de moins de moins avaient pour objectif d’effrayer les enfants, et d’en faire des anges dans cette période de l’avent.
Petite recette pour finir : Conseil   pour les amateurs de thé noir n(Darjeeling FTGFOP 1er cru) et vert  un thé vert BENCHA
Le kougelhopf (ou kouglof) est une brioche traditionnelle d’Alsace. On sert le kougelhopf au petit déjeuner ou également lors d’apéritifs ou de réceptions.

Ingrédients

  • 500 g de farine
  • 75 g de sucre
  • 2 oeufs + environ 20 cl de lait de sorte que le poids total des liquides fasse 600 g
  • 150 g de beurre pommade (beurre tempéré)
  • 20 g de levure de boulanger
  • 10 g de sel
  • 1/2 bol de raisins secs
  • amandes entières et sucre glace pour la décoration

 

Préparation :

 

  1. Dans un saladier faites un puits avec la farine et y déposer le sucre, le sel, les oeufs, le lait et la levure délayée dans du lait tiède prélevé des 40 cl
  2. Mélangez le tout et battre avec une spatule ou à la main en soulevant la pâte pour obtenir une pâte homogène et lisse
  3. Lorsqu’elle se décolle du bord, incorporez le beurre coupé en morceaux en battant la pâte légèrement
  4. Couvrez le saladier d’un chiffon humide et laissez reposer la pâte à kougelhopf minimum 1h, elle devra doubler de volume, sinon laissez reposer plus longtemps. Faites également tremper les raisons secs dans un bol d’eau chaude
  5. Beurrez soigneusement un moule à kougelhopf et déposez au fond de chaque rainure une amande entière
  6. Rabattez la pâte pour chasser l’air, incorporez les raisins égouttés et mettez la pâte dans le moule à kougelhopf. Laissez reposer à nouveau 1h
  7. Lorsque le kougelhopf est bien monté, enfournez-le à four moyen (200° C) pendant 45 minutes
  8. Laissez tiédir le kougelhopf avant de le démouler.
  9. Juste avant de servir, saupoudrez votre kougelhopf de sucre glace à l’aide d’un petit tamis ou d’une passoire
Le kougelhopf (ou kouglof) peut se conserver plusieurs jours.
Bon appétit........ et surtout à déguster avec un thé de chez Naty


14:17 Écrit par NATY dans BALADES, vacances, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : activites, sejours, balades, vacances | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

15/05/2009

PROMENADE EN BORD DE SEINE

 100_3244.JPGUne nouvelle année commence......L'année de tous les défis ........BIENVENUE SUR MON BLOG

Bientôt l'ouverture d'un salon de thé + un point de vente de produits régionaux sur la commune de Villequier. (MAI 2009-JUIN 2009)

Pourquoi Villequier me direz-vous ?

Coup de coeur !!!! Cette commune historique par son musée, "le musée de Victor Hugo" (la maison Vacquerie), son château.....

victorhugo.jpg

Les contemplations un recueil de poèmes :

"Demain, dès l'aube"


Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

3 septembre 1847
Les Contemplations - Livre IV - XIV

Victor Hugo

 

Les promenades au fil de l'eau .

En bord de Seine sous le soleil, la neige ou la pluie.

Les diverses activités de la commune (vide grenier "foire à tout", salon du livre,  foire aux arbres et aux plantes, concerts, soirées dansantes, ne pas oublier le véloroute et la création d'appontements flottants dotés d'aménagement paysagers à Villequier pour les touristes). 

POURQUOI NE PAS PROFITER DE VOTRE BALADE POUR FAIRE "UNE PAUSE DOUCEUR AUX DELICES DE NATY"

Cet endroit convivial, chaleureux pour y déguster un thé, café ou chocolat avec ses douceurs (divers biscuits). Vous pourrez également y trouver divers produits issue de l'artisanat que vous pourrez emporter pour votre plaisir ou pour offrir.

Dans l’ombre de Hugo, 

 

Le nom de Villequier est attaché à celui de Victor Hugo qui est venu y séjourner plusieurs fois, accueilli par la famille Vacquerie. Mais dans ce village de quelque 800 âmes, au cœur du Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande, d’autres curiosités attendent le visiteur……

On se rend à Villequier comme on viendrait en pèlerinage, célébrer Victor Hugo, grand poète national, en visitant la maison Vacquerie en bord de Seine puis en grimpant vers le cimetière qui abrite dans un air de campagne les tombes de la famille. Mais à y  regarder de près, le charme de Villequier va bien au delà d’une simple étape inscrite au programme d’un circuit touristique. Il y a ces petits matins clairs au bord de l’eau à observer les lourds cargos s’enfoncer dans le méandre, les jardins bordés de roses trémières et de mimosas, les falaises enveloppées de brumes, puis s'arrêter "Aux délices de Naty" salon de thé pour se reposer après une randonnée et se régénérer avec un jus d'orange pressé, un thé chaud et pleins de bonne chose..... Sur le futur tracé du véloroute du littoral, la rive prend des allures de front de mer, au milieu des terres, finissant sa course en une longue promenade ombragée

Naty

 

 

09:54 Écrit par NATY dans BALADES | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : villequier, photos, balade, promenade, victor hugo, poèmes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook