Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2016

Dixième et dernière Escale : les Etats-Unis d'Amérique

There is a great deal of poetry and fine sentiment in a chest of tea

Letters and Socail Aims, Ralph Waldo Emerson (1803-1883)

De l'artisanat à l'industrialisation de la consommation du thé

Le thé est arrivé aux Etats Unis via la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales 1602 1799 concurrente de la compagnie anglaise des Indes orientales 1600 1874 (voir cinquième escale au Royaune Uni).

A priori, ce sont des commerçants néerlandais qui les premiers  dès 1650 développèrent le commerce du thé dans les colonies américaines. On doit en particulier l'essor de la consommation du thé à New York à Pieter Stuyvesant (1612-1672), alors gouverneur néerlandais du territoire de Nouvelle Néerlande. Anciennement appelée Nouvelle Amsterdam, la ville est rebaptisée New York par les Anglais en 1664 lorsqu'ils s'en emparent. C'est alors la Compagnie anglaises des  Indes Orientales qui, progressivement va détenir le monopole du négoce du thé pour ses colonies américaines. Le thé devint si populaire à New York que cette petite colonie en consommait dit-on plus que toute l'Angleterre.  Mais la compagnie anglaise des Indes orientales East India Company surtaxait de plus en plus le thé à l'export pour combler notamment une partie de ses déficits suite à la guerre de Sept ans (1756-1763) Cela créa des tensions déjà sous-jacentes entre la couronne britannique et les Patriotes américains qui se soldèrent par ce que l'on nomma la Boston Tea Party . Le 16 décembre 1773, un navire en provenance de Londres, le Dartmouth, chargé de caisses de thé alors qu'il arrivait dans le port de Boston, fut assailli par des Patriotes, déguisés en Amérindiens, qui jetèrent tout la cargaison à la mer. Ceci déclencha des mouvements  de révolte dans d'autres ports américains : ce fut le début  de la guerre d'Indépendance des Etats Unis.

C'est ainsi qu'à la fin du XVIIIè siècle les Patriotes américains se revendiquent buveurs de café denrée produite en quantité dans les colonies sud américaines ce dernier étant considéré comme plus populaire et plus démocratique que le thé symbole de la couronne britannique.

La compagnie continue tout de même à vendre du thé aux Etats Unis en moindre quantité jusque dans es années 1800. Puis on assiste au développement d'un commerce direct entre l'Asie et l'Amérique mettant fin à ces importations européennes ainsi qu'à celui de la théiculture en Argentine et au Brésil, notamment dès le début du XXè siècle pour approvisionner le marché nord-américain.

C'est à partir des années 1830 qu'apparaissent les fameuses courses de voitures légers et ultra rapides, les clippers permettant de rallier Hong Kong à Londres ou New York en moins de trois mois alors qu'auparavant, il fallait plus de six mois aux gros navires marchands. En particulier pour le commerce du thé, les clippers jouent un rôle important de compétition entre les Etats Unis et l'Angleterre. En effet les élites locales new yorkaises exigent du thé de plus en plus frais et sont prêtes à payer le prix. L'une  de ces courses de thé rentre dans l'histoire grâce au xlipper américain Sea Witch qui, chargé de caisses de thé établit un record  historique jamais battu en 1848 en parcourant Hong Kong New York en soixante quatorze jours. Ce sont ces mêmes voiliers qui participeront au développement du commerce entre la côte ouest et la côte des des Etats Unis. L'invention de la machine à vapeur pour les transports terrestres et maritimes ainsi que l'ouverture du canal de Suez et de celui du Panana sonnent le glas pour ces voiliers, qui disparaissent progressivement. Quant au commerce du thé, il ne fait que s'accroître durant cette fin du XIXè siècle, avec également un fort développement de la consommation du thé au Canada, pays où actuellement la culture du thé qualitatif est en plein essor. Dès le début du XXè siècle dans le grand Nord canadien, le thé est populaire, consommé par les travailleurs oeuvrant dehors au froid : il est considéré comme énergétique et réchauffant. A New York dans les années 1880, de plus en plus de palaces, tels que le Plaza servent le thé dans des tea room ou des tea court, dans un esprit d'afternoon tea qui reste très anglais. Durant les années 1910 se développe aussi dans ces hôtes le concept de tea dance, thé dansant d'après midi propice aux rencontres.

Ce début du XXè siècle marque aussi la naissance de deux modes de dégustation du thé révolutionnaires que l'on doit aux Américains et qui vont participer grandement à l'essor de la consommation 'industrielle' du thé : le thé glacé en bouteille plastique et le thé en sachet.tea-bag-1-1258736.jpg

Le thé glacé ou ice tea est aux Etats-Unis en 1904 lors de la Foire internationale de Saint Louis qui avait lieu en été. Il faisait particulièrement chaud cet été là et un revendeur de thé Richard  Blechynden, peinant à attirer les clients sur son stand où il servait du thé brûlant eut l'idée d'y rajouter des glaçons. Ce fut un succès immédiat le thé glacé est né.14717090_1446282452068521_5513562948638032456_n.jpg

Quand au fameux thé en sachet, notre quotidien à tous, on le doit à Thomas Sullivan, importateur new yorkais de thé et de café qui dans les années 1910 à New York pour promouvoir sa gamme de thés  décida de les distribuer par petites quantités. Il les présenta dans de petits sachets en soie qui rempotèrent un vif engouement. La soie trop couteuse fut rapidement remplacée par de la gaze de  coton. Au cours des années 1920 un industriel américain invente une machine pour fabriquer les sachets initialement cousus à la main. C'est alors la naissance du sachet en coton avec une ficelle et une étiquette facilitant son usage. Puis on assiste à une explosion des formes et des matières carré à soufflet, rond avec deux fils pour égoutter, pyramidal, en ballotin, en papier, coton, nylon et depuis peu en amidon de maïs recyclable....

Les accompagnements

Fruits de saison frais, en gelée, tarte, bavarois de citron, cheese cake....

 

15:55 Écrit par NATY | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.