Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2016

Les thés, des couleurs et des saveurs

Un peu d'histoire.....Histoire d'une conquête

Venu d'Asie, le thé a peu à peu conquis la planète

Tout commence en 2737 avant notre ère, en Chine. Selon la légende, alors que l'empereur Shen Nung faisait bouillir de l'eau à l'abri d'un arbre pour se désaltérer, une légère brise agita les branches et détacha quelques feuilles. Elles se mèlèrent à l'eau et lui donnèrent une couleur et un parfum délicat. L'empereur y goûta, s'en délecta et en reprit. L'arbre était un théiér sauvage : le thé était né.

Les premiers documents attestant de l'utilisation du thé sous forme de potions médicinales, de boissons et d'aliments, ne remontent qu'au IV siècle de notre ère.

Tous les thés que nous connaissons aujourd'hui ont été crées sous la dynastie Ming (1368-1644). C'est également à cette époque que s'est répandu l'usage des théières en vue de l'infusion de la feuille. Il s'est passé six siècles jusqu'à ce que le thé soit devenu une boisson populaire dans toutes les couches sociales de Chine et du Tibet.

Peu de temps après la culture du théier s'étendait à une partie des Indes et au Japon en particulier. Un élément important de la cérémonie Bouddhiste zen. Au Japon le thé est toujours un acte de santé  et d'hygiène personnelle et l'on y produit exclusivement du thé vert.

 Le thé arrive en Europe au XVIIè siècle réservé d'abord aux princes, il est ensuite très apprécié de tous les beaux esprits qui fréquentent les coffee houses bientôt "maisons de thé"

"La reine qui buvait du thé"

C'est l'infante portugaise Catherine de Bragance qui a contribué à la notoriété du thé à travers les monarchies européennes. Elle fut reine d'Angleterre pendant 23 ans. En 1662, lors de son mariage avec le roi Charles II d'Angleterre, elle a apporté Bombay en dot et favorisé ainsi l'essor des plantations de thé en Inde au siècle suivant. D'autre part, c'est elle aussi qui a instauré la consommation quotidienne de thé à la COur d'Angleterre en l'imposant lors des bals, soirées costumées, parties de cartes et autres divertissements de Cour.

La petite histoire prétend qu'à peine débarquées à Portsmouth le  13 mai 1662 pour son mariage, elle demanda une tasse de thé. On l'a d'ailleurs surnommée la première Drinking Tea Queen. Charles II lui a offert deux livres et deux onces de thé et six bouteilles en porcelaine à bouchon d'argent en 1664, par le biais e l'East India Company. pour elle des mélanges de thé ont été spécialement crées ; c'est le cas du Queen Catherine blended tea de Harney & Sons ainsi que du Royal breakfast de l'East India Company.

Le thé n'est pas seulement une boisson, c'est un art de vivre des valeurs de respect, d'harmonie de pureté et de sérénité.

L'art de préparer le thé

Le thé se mérite, sa réussite passe par le respect des règles établies par l'expérience.

L'eau est un élément essentiel dans la préparation du thé. Déjà au VIIIe siècle, le sage chinois LU YU dans son classique du thé établissait une hiérarchie entre les eaux.Chaque eau possède un goût et des caractèristiques qui lui sont propres. Une eau trop calcaire, trop chlorée, trop minéralisée risque de masquer ou d'altérer les arômes du thé.Il est donc préférable de privilégier une eau la plus neutre possible, pure, sans goût, ni odeur. La température de l'eau doit être surveillée. Portée à ébullition, l'eau tue le thé et dénature les saveurs.Chaque type de thé nécessite une température idéale de l'eau pour libérer au mieux les arômes.Les thés noirs supportent une température élevée 95°C dite 'eau souriante'. Les thés verts préfèrent une eau moins chaude dites 'eau enthousiaste' et les thés plus fin ou d'exception on besoin de s'épanouir dite 'eau attisée'.

Le succès du thé passe enfin par le contrôle de la durée de l'infusion. Il faut l'arrêter au moment exacte où se libèrent les arômes.

La cueillette du thé

La première cueillette de thé commence lorsque la plante a entre 3 et 5 ans. Elle s'effectue en général 3 fois par an. La cueillette de printemps (avril-mai) donne les thés les plus recherchés.

La deuxième, cueillette d'été (juin à août) fournit des thés très corsés et aromatiques.

La troisième cueillette d'automne produit des thés inférieurs.

La sève étant surtout concentrée à l'extrémité des théiers plus les feuilles sont proches du bourgeon terminal, meilleure est la qualité de thé. Plus les feuilles sont jeunes, plus le thé est fin.

Pour 30kg de feuilles de thé fraîches cueillies, on obtient 7kg de thé séché, prêt à l'usage.

Qu'est ce que les Tea Blenders?

Les Tea Blenders sont des tea testers c'est à dire des dégustateurs de thé qui ont le talent de concevoir de nouveaux mélanges (blend). C'est un métier très difficile car il necessite une sensibilité gustative et olfactive très affinée. Ces spécialistes sont de véritables artistes du goût. 

Les pays producteurs

Le secteur du thé en Inde enploie 1.1 million de personnes (dont 50 % de femmes). L'inde est d'ailleurs le premier producteur mondial de thé (835 000 tonnes en 2000) devant la Chine (700 000 tonnes), le Sri Lanka (302 000 tonnes) et le Kenya (230 000 tonnes)

Boire du thé c'est préserver sa santé

 

15:39 Écrit par NATY | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.