Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2016

Culturelle Etretat et animations sur Etretat

"Si j'avais à montrer à un ami pour la première fois, c'est Etretat que je choisirais "Alphonse Karr". Fascination  d'artiste, le journaliste romancier Alphonse Karr fit la renommée de la station balnéaire. Guy de Maupassant eut le coup de foudre pour le site. Monet, Courbet, Isabey et bien d'autres peintres réalisèrent nombre d'oeuvres sur Etretat. Comme plusieurs d'entre eux, le compositeur Jacques Offenbach y fit construire sa villa. Et comment ne pas oublier Maurice Leblanc et son immortel Arsène Lupin.

Le Gentleman cambrioleur vous donne un rendez vous ludique dans son repaire, le Clos Lupin.

De la Chapelle Notre Dame de la Garde, vous dominerez la mer, le village et la majestueuse falaise d'Aval.

A la suite d'une mission prêchée par le Révérend Père Michel en 1854, les habitants décidèrent d'élever une chapelle dédiée à la Sainte Vierge. Les marins portèrent à dos et à bras les matériaux destinés à l'édifice. Le 6 août 1856, elle fut bénie.

Détruite en août 1942, une nouvelle chapelle fut reconstruite et inaugurée le 22 août 1950  

 

unnamed.jpg

 

Le 29 juillet Festival Offenbach à Etretat

Le programme de cette saison s'articulera autour d'une des opérettes en un acte les plus "festives" et les plus célèbres d'Offenbach:

Monsieur Choufleuri restera chez lui le ......

Le scénario, qui pourrait n'être qu'une pièce de boulevard donne à Offenbach et à son  librettiste, Saint Rémy - pseudonyme du duc de Morny, le demi-frère de Napoléon III - l'occasion d'une véritable photographie d'une partie de la société de l'époque. La course à l'ascension sociale de la bourgeoise montante, les ridicules, les petites mesquineries de cette société qui méprise les artistes,  considérés seulement comme des faire-valoir, ou, au contraire, les éclairs de génie de la jeunesse......

la suite .....bientôt

 

 

 

 

 

13:27 Écrit par NATY | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.