Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2012

RECETTE AVEC DU THE

  fin de cette rubrique

Les premiers colons hollandais, débarqués au XVIIè siècle, n'avaient pas attendu l'arrivée des anglais pour boire le thé. Lorsque ceux-ci prirent possession de New Amsterdam (qu'ils préparaient à rebaptiser New York) la ville consommait plus de thé que toute l'Angleterre réunie. Un siècle plus tard sur la côte Est, les taxes sur le thé étaient si élevées que les colons préféraient le thé importé de Hollande. Le 16 décembre 1767, un groupe de Bostoniens déguisés en Indiens jetèrent 150 kilos de thé dans l'eau du port. La Boston Tea Party venait d'avoir lieu, déclenchant toute une suite de réactions qui mena à la guerre d'Indépendance américaine. En amérique la véritable invention était le thé glacé

Nous sommes aux Etats Unis

La médiatrice (plat d'huitre, polenta,crème) => Ceylan, assam, lapsang souchong

Coquilles Saint-Jacques grillées => Oolong, mélange breakfast

Pain à la cacahuète => Earl grey, grand yunnan

Corned beef hash et oeuf poché =>  Kenya, irish breakfast

Flan cubain au fromage blanc => thé rouge à la rose

Nous sommes sur les  îles Britanniques

FLAN DE POISSON => thé Darjeeling, keemun

RILLETTES DE CREVETTES => Ceylan

GRATIN DE BIGORNEAUX => Lapsang souchong ou Irish breakfast

BARMBRACK => Earl Grey avec du lait

PUDDINGS AU CHOCOLAT => Assam

Aujourd'hui  Les îles Britanniques

Il ne sera pas question ici de  five o'clock distingué, de théières en argent, de high tea avec scônes, confitures et napperons de dentelle. Tout cela est délicieux, mais aussi très connu. Il existe déjà une abondante littérature sur ce sujet et il ne paraît pas nécessaire.

Je préfère évoquer un autre thé : le thé de base, le thé du peuple, servi en mug(chop) et non en tasse de porcelaine. La base de liquide de régime britannique, un aliment à soi tout seul. Le compagnon de toute heure de journée, le tea break du mécanicien, du pêcheur, de l'employé de bureau. Tea and two slices, c'est à dire une bonne chope de thé au lait sucré et deux toasts, tel était le déjeuner standard de la classe ouvrière pendant la première moitié du XXè siècle. Un peu de margarine sur tout ça, ou les jours fastes, du beurre ou une cuillèrée de confiture bien étalée sur toute la surface du pain : de l'énergie pour toute la journée.  Georges Orwell, dans the Road to Wigan Pier, observait avec consternation que le thé occupait dans le budget des ménages pauvres la place qui aurait dû revenir à des denrées plus nourrissante:"le chômage est une misère sans fin qui demande à être constamment palliée, principalement avec du thé, l'opium du peuple anglais. Une tasse de thé ou même un cachet d'aspirine est un bien meilleur stimulant qu'une croûte de pain complet". Carburant quotidien, le thé doit avoir du corps : c'est forcément un thé rouge. On ne se soucie guère de l'origine pourvu que l'infusion soit bien concentrée....

 

Aujourd'hui nous sommes au Maroc

Le thé à la menthe marocain

Pour 4 à 6 personnes (1 théière de 50cl) 1 cuillère à soupe rase de thé vert gunpowder, eau minérale, 1 belle botte de menthe vert ou de menthe poivrée et 100grs de sucre

Avec un thé à la menthe => salade d'oranges aux olives

un thé à la menthe =>M'hancha au fromage et aux légumes (la M'hancha est une pâtisserie marocaine en forme de serpentin roulé en spirale.

un thé à la menthe => Pastels au diable mayonnaise à l'huile rouge

un thé à la menthe => Roulades de sole farcies aux dattes, fondue d'oignons à l'huile d'argan

un thé à la menthe => Minute de thon à la chermoula

un thé à la menthe => Cornes de gazelle

 



13:15 Écrit par NATY | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.