Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2011

RENCONTRE AVEC M He, producteur de Thé

M He travaill au bureau de recherche en agriculture, où il élabore de nouveaux thés. Il est également producteur de thé depuis 1991.

Quel est votre cheminement dans le monde du thé ?

Ma famille produit du thé depuis plusieurs générations j'ai oublié depuis quand exactement.., mais nous le produisons uniquement pour notre consommation personnelle. Quand nous en avions de trop, nous l'offrions en cadeau. Le thé est pour moi un héritage familial.

De 1987 à 1991, j'ai étudié le thé à l'Université d'agriculture du Zhejiang et, depuis, je n'ai pas arrêté de travailler dans ce domaine. Au début, j'ai travaillé pour le bureau d'agriculture, qui s'occupait principalement d'enseigner aux fermiers la culture des théiérs et les techniques de transformation des feuilles de thé. Maintenant, je travaille au bureau de recherche d'agriculture pour élaborer de nouveaux thés. En même temps, je suis propriétaire d'un jardin de thé où je produis moi-même mon thé depuis 1991

Quel est l'étendue de votre jardin de thé ?

Mon jardin est d'environ 2 mous (1 mou = 1/15 hectare, 1 hectare = 10 000 mètres carrés)..

Quelle quantité produisez vous chaque année? Avez vous des employés?

Je produis plus de 1500 kilos de thé de haute qualité chaque année. Environ 20 ouvriers travaillent avec moi et pendant la récolte plus de 300 cueilleuses.

Avez vous une boutique pour vendre vos thés?

Je suis à la fois producteur et marchand. Je possède deux boutiques de thé et huit autres boutiques m'aident à vendre mon thé.

A qui vendez vous vos thés?

Au marché local ou internationnal?

Je produis principalement pour le marché local

Quel genre de thé produisez vous?

Quand j'ai commencé le pouvoir d'achat n'était pas fort en Chine, alors je produisais du thé bas de gamme en utilisant des machines pour faire la cueillette.  Maintenant je produis du thé de haute gamme.

Avez vous perçu des changements dans l'industrie et dans la clientèle depuis vos débuts ?

pour l'instant, les Chinois préfèrent l'apparence du thé, ce qui limite le développement de l'industrie. J'essais d'éduquer les consommateurs pour qu'ils apprécient davantage le goût et la valeur nutritive du thé et non seulement son apparence.

 

article maison du thé Histoire, saveurs et terroirs

13:36 Écrit par NATY | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.