Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2009

POEMES

Poème de LU TONG

 

La première tasse humecte mes lèvres et mon gosier

La deuxième rompt ma solitude

La troisième fouille mes entrailles mises à nu

et y débusque mille volumes d'étranges idéogrammes

La quatrième suscite une légère sueur

et tout le noir de ma vie se dissout à travers mes pores

A la cinquième tasse, je suis purifié

La sixième m'expédie au royaume des Immortels

La septième Ah, je ne saurais en absorber davantage!!!

Je sens seulement un souffle de vent frais gonfler mes manches

Où est Peng Lai Shan *?

A! laissez moi chevauchez cette douce brise et m'envoler loin d'ici!!!!!


*Peng Lai Shan : un des paradis taoïstes


Poème de DU Xiao Shang


Par une nuit d'hiver

Un ami arriva

Nous bûmes non pas du vin mais du thé

La bouilloire siffla

Le charbon de bois rougeoya

Une lune éclatante brilla au dehors

La lune elle même

N'avait rien de spécial

Mais Ah!!! les fleurs du Théier!!!!!

 

 


STE_PAF1_03_640.jpgVous trouverez sur cette calligraphie l’extrait d’un poème de Jacques Prévert, sur le thème de l’amour, retranscrit en caractères et idéogrammes chinois.

 

 

 

 


 

 

 

Quel jour sommes-nous 
Nous sommes tous les jours 
Mon amie 
Nous sommes toute la vie 
Mon amour 
Nous nous aimons et nous vivons 
Nous vivons et nous nous aimons 
Et nous ne savons pas ce que c'est que la vie 
Et nous ne savons pas ce que c'est que le jour 
Et nous ne savons pas ce que c'est que l'amour. 

11:27 Écrit par NATY | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.