Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2009

LES VERTUS DU THE VERT

DEPUIS DES SIECLES LES CHINOIS ONT DEVELOPPE UN MEDICAMENT PREVENTIF QUI AU LIEU DE SOIGNER EMPECHE LA CONTRACTION DE MALADIES.POUR LES CHINOIS LA SANTE DU CORPS DEPEND DE LA SEVE DES PLANTES.

Quatre mille ans avant la naissance du Christ, le père de la médecine chinoise, Shen Nongshi soutenant ce que Paracelse aurait affirmé quatre millénaires plus tard :"La santé du corps dépend de la sève des plantes".

Nongshi avait l'habitude de vagabonder à la recherche de plantes thérapeutiques. Le Shen non ben cao, le premier livre de médecine chinoise, témoigne de la richesse de cette cueillette réalisée au fil des ans. Nous sommes aujourd'hui en mesure, grâce aux découvertes scientifiques, de mieux connaitre les propiétés de certaines herbes, comme les feuilles de thé vert, utilisées depuis des siècles en Orient pur leurs effets bénéfiques sur l'organisme. Ainsi, on comprend mieux pourquoi cette boisson aimée en Chine a trouvé de nombreux adeptes également en Occident. Pendant des siècles le thé vert  était le seul type de thé bu en Europe. C'est seulement au début du XXe siècle que le thé noir a été introduit. Dans les pays orientaux, le thé vert est encore la boisson préférée. Il exerce, selon de récentes recherches, des effets bénéfiques sur notre organisme, comme par exemple la prévention de diverses maladies. La différence entre les deux types de thés réside dans la fabrication, car on les obtient tous les deux de la même plante. Pour produire du thé noir, on fait fermenter les feuilles, c'est-à-dire qu'on les soumet à oxydation, on les laisse exposer et flétrir au soleil. Ensuite, on les fait chauffer lorsqu'on veut bloquer la fermentation. En revanche, pour le thé vert, ce processus est tout de suite interrompu après la cueillette grâce a feu ou à la vapeur. La première méthode est utilisée en Chine, la seconde au Japon. En fermentant, le thé prend une couleur foncée et ce goût carctéristique que de nombreuses personnes associent à la boisson, au point de les rendre incapables d'apprécier l'arôme du thé vert plus précieux La fermentation porte à la destruction de substances importantes comme les vitamines, les tanins, les minéraux et les oligoélements, qui en revanche sont intacts dans le thé vert.

Ce dernier contient beaucoup plus de fluor que le thé noir et ses bienfaits sur l'émail de dents et sur la prévention des caries sont beaucoup plus élevés. De plus, le thé vert contient  moins de caféine que le thé noir qui lèse donc plus la paroi gastrique. Parmi les composants principaux du thé vert, on trouve  les tanins, en particulier le groupe des catéchines, qui représentent 50% des substances préentes. Parmi celles-ci la plus importante est l'épigallocatéchine. D'après certaines recherches, elle serait en mesure de prévenir les maladies cardiovasculaires et certains types de cancer. Les saponines sont une autre substance précieuse. Certaines études ont mis en relation la prise d'aliments contenant des saponines avec des niveaux bas de cholestérol, la réduction des tumeurs de la partie gastro-intestinale et le renforcement du système immunitaire.

Fin

20:23 Écrit par NATY dans LES VERTUS DU THE VERT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.